abstract-313517

QU’EST-CE QUE C’EST ?

 

Les ondes électromagnétiques, invisibles, inaudibles et inodores mais pourtant détectables et mesurables, sont de plus en plus présentes à l’intérieur comme à l’extérieur de nos habitats.

 

  • Les ondes basses fréquences, «avec fil », existent depuis l’invention de l’électricité

 

  • Les ondes hautes fréquences concernent toute la technologie du « sans fil ».

 

Mobile, tablette, four à micro-ondes, téléphone DECT,

baby phone, objets connectés, WIFI, antennes relais…,

 

notre exposition à ces ondes artificielles a été multipliée

par plus d’un milliard depuis 30 ans.

 

 

 

 

  • L’électricité polluée ou sale (« Dirty Electricity ») envahit nos intérieurs.

C’est une pollution de haute fréquence diffusée par la pollution électrique basse fréquence des habitats via le CPL (Courant Porteur en Ligne).

 

Elle provient des pompes à chaleur, panneaux photovoltaïques, ampoules fluo compactes (Basse Consommation), néons, chargeurs, transformateurs, variateurs d’intensité lumineuse, boîtiers CPL,  compteurs électricité connectés (type LINKY).

 

Les différentes fréquences se superposent et créent des perturbations bio-incompatibles.

 

 

POURQUOI ?

 

Notre corps,  notamment le cerveau et le cœur, est aussi électrique. Et il n’est pas compatible avec cet «électro smog » chaque jour plus envahissant car les fréquences électriques que nous subissons sont différentes de celles de  notre organisme.

De ce fait, le corps, perturbé, présente un stress électrique qui provoque  malaises puis maladies.

Depuis 1999, le Parlement Européen a voté plusieurs recommandations de précaution. Le rapport BIOINITIATIVE de 2012 confirme la nocivité de ces ondes artificielles et l’urgence de protéger la population. Des médecins tirent la sonnette d’alarme.

 La hausse du nombre de victimes reconnues confirme par ailleurs les risques encourus.

Les autorités sanitaires françaises ne respectant pas les normes de précaution, il revient à chacun de prendre conscience de ce danger pour ne pas détruire son « capital électromagnétique » et particulièrement celui des plus fragiles, les bébés, enfants et femmes enceintes.

Cependant, une fois la prise de conscience effectuée, les pollutions électromagnétiques neutralisées et l’hygiène électromagnétique bien intégrée à notre mode de vie, le corps parvient très bien à se régénérer.

 

POUR QUI ?

 

Tous les organismes humains et animaux sont touchés par cette pollution.

Cependant, certaines personnes, plus sensibles, réagissent plus rapidement à cette exposition. Elles font état de symptômes plus ou moins graves jusqu’à atteindre parfois l’état d’électro hypersensibilité (EHS) qui touche de plus en plus de personnes.

La médecine environnementale, emmenée par le Dr D. Belpomme, prend désormais en compte ces facteurs environnementaux.

Depuis le 1er janvier 2017, le risque dû aux champs électromagnétiques bénéficie d'un nouveau décret qui s'applique à toutes les entreprises. Les travailleurs exposés ont un nouvel outil afin de faire valoir leurs droits à un environnement de travail sain.

 

Mes interventions se déroulent dans votre logement, entreprise, exploitation agricole, sur un terrain à bâtir, etc… de manière préventive, en l’absence de symptômes ressentis, ou  par exemple avant de louer ou d’acheter un logement.

Egalement de manière curative, quand les symptômes deviennent gênants voire handicapants.

On observe la plupart du temps ce type de symptômes :

  • Fatigue inexpliquée, insomnies, angoisses, dépression, vertiges, problèmes de concentration, hyperactivité, maux de tête, acouphènes, troubles cognitifs, rougeurs, sensation de brûlures,
  • Arythmies cardiaques, troubles de la tension artérielle, taux élevé de lymphocytes, maladies neurodégénératives, cancers du sein, leucémies, mélanomes, tumeurs cérébrales,  infertilité masculine, risques de fausses-couches, diminution de la libido etc…..

Depuis 2003, les compagnies d’assurance ont décidé de ne plus couvrir les risques liés aux ondes électromagnétiques. Ce qui pose d’ailleurs un problème  aux personnes victimes d’incendies ou de détérioration de matériel suite à la pose du compteur Linky.

 

COMMENT ?

 

Il convient de profiter de la technologie mais en conscience, en préservant sa santé.

Je détecte ces pollutions électromagnétiques :

-les hautes fréquences

-la résistance et connexion de la prise de terre

-la tension induite du corps

-le champ électrique et magnétique alternatif en basse fréquence

-l’électricité sale,

et les mesure avec différents appareils électroniques car chaque rayonnement a des valeurs de niveau d’exposition à ne pas dépasser (valeurs préconisées selon la biologie du bâtiment MAES/SBM 2015 – organisme allemand).

Durant la visite, je m’efforce d’expliquer les causes de cette pollution, les neutralise quand cela est immédiatement possible et énonce les solutions adaptées que vous devrez mettre en place. Un compte rendu écrit est fourni.

La sensibilité aux ondes étant  plus grande durant le sommeil, il est crucial de permettre au corps de se régénérer la nuit en l’isolant des ondes électromagnétiques. L’intervention se fera donc prioritairement dans les chambres et les endroits où les habitants stationnent longtemps (salon, bureau…).

Quelques conseils immédiats pour aider à la régénération de votre corps la nuit :

  • Eteindre le WIFI au minimum la nuit, et mieux, quand on ne l’utilise pas. Encore mieux, utilisez une connexion filaire.
  • Eteindre le téléphone portable ou le mettre en « mode avion », loin de sa tête.
  • Ne pas faire passer de rallonge électrique (sauf rallonge blindée) sous le lit (schéma ci-dessous).

David Bruno  Comment se protéger des Ondes Électromagnétiques ? (Avec son autorisation de reproduire ce schéma).